Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2011

Enquête publique du SNIT.

 

16133715-1.jpg

 

A la suite de l'annonce du projet d'autoroute qui partagerait les Pierres Dorées en reliant les Olmes (Communauté de Communes du Pays de Tarare) et Arnas, c'est à dire l’A89 et l'A6, douze associations se sont réunies en janvier dernier pour former un collectif sous le nom de COORDINATION des ASSOCIATIONS du BEAUJOLAIS (CAB).

Il regroupe les associations suivantes :

- « Paysages Beaujolais » (Blacé),

- « Bien vivre au Bois d'Oingt et en Pays Beaujolais » (Bois-d’Oingt),

- « Le Beaujolais Doré » (Lacenas),

- « APEOS" (Association pour la Protection de l'Environnement à l'Ouest de la Saône) (Gleizé),

- « Environnement Durable en Beaujolais » (Rivolet),

- « Patrimoine & Tradition de Ville sur Jarnioux »,

- « Défense du patrimoine et mémoire de Cogny »,

- « Vivre en Pierres Dorées » (Frontenas),

- « En longeant le Morgon » (Lacenas),

- « Déambule »,

- « Cadoles et sens »,


- "Bien vivre à Pouilly" (Pouilly).


PAYSAGES BEAUJOLAIS met son blog à disposition du collectif et vous invite à le consulter, à manifester votre indignation en utilisant les moyens mis à votre disposition ci-dessous.


Cette coordination s’est réunie lundi dernier à Lacenas (cf Le Progrès du 10/02/2011) et a posé les grandes lignes d’une action commune.



1 – Envoyer une lettre au député B. Perrut :
Un prototype de lettre a été mis sur le blog : vous pouvez l'imprimer, la dater, la signer, la mettre à la Poste sous enveloppe avec un timbre. Bien sûr, libre à vous de la modifier. Vous pouvez également en adresser une au député Verchère.



2 - Manifester notre opposition à cette liaison autoroutière dans le cadre de l'enquête publique sur le Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT), ouverte depuis le 27 janvier, et qui se termine le 20 mars. Il ne reste donc que quelques jours pour se manifester. C'EST URGENT !

Comment faire ? aller sur www.developpement-durable.gouv.fr
cliquer transports
puis grands projets
puis SNIT
puis SNIT consultation publique
puis à droite, en bas consultation publique, donnez votre avis
vous arrivez au questionnaire et commentaire à écrire

Ou arriver directement sur la page en cliquant ICI.

(Spécifiez bien le tronçon qui nous intéresse : liaison A89 / A6, Les Olmes / Arnas, vous pouvez vous inspirer de ce  modèle de lettre pour rédiger votre note, et pensez à la signer et mettant vos coordonnées).

ou bien envoyer une lettre par voie postale et en recommandé au Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (01 40 81 21 22)
Transports et enquête publique
Grande Arche, Tour Pascal A et B
92055 Paris-La-Défense Cedex

06/02/2011

INDIGNEZ VOUS !

autoroute.gif

Nous vous proposons ici d'exprimer votre mécontentement, votre opposition au projet d'une nouvelle autoroute reliant l'A6 depuis Arnas à l'A89 aux Olmes. (C.O.L.)

Il vous suffit de télécharger et d'imprimer cette lettre (cliquer sur le lien) adressée à votre député, 

( Pour info, le député du Rhône 8ème circonscription est Patrice Verchère,1 avenue Charles de Gaulle -69170 Tarare,  email: vercherepatrice@orange.fr  )

et de respecter la procédure suivante :

1) Ecrire votre Nom, Prénom et adresse dans le coin en haut à gauche de la feuille ;

2) De mettre la date ;

3) de signer "votre indignation" !

4) de mettre sous enveloppe, timbrer et poster !

Nous vous remercions d'avance de votre précieuse contribution, tous ensemble préservons ce Pays Beaujolais que nous aimons tant !

24/02/2008

Les acteurs du paysages en Beaujolais.

3b0834b444731c0b7ad6a4453901f233.jpgSi pour vous tout n’est pas clair, et Dieu sait qu’il faut parfois s'accrocher pour tout comprendre, voilà un exposé rédigé par Isabelle Brossard, Présidente de l’association Paysages Beaujolais, qui nous explique ce qu’il faut savoir sur le Pays Beaujolais, de manière à bien en connaître les structures politiques, administratives et de concertation, ainsi que leurs outils.



Le Pays Beaujolais comprend 137 communes réparties en 13 Communautés de Communes (C.C.). Il regroupe trois régions :
- le Beaujolais des sapins ou la vallée de l'Azergue avec Tarare & Amplepuis,
- le Beaujolais du vignoble avec Beaujeu & Villefranche,
- et la rive gauche de la Saône ou le val de Saône avec Belleville.
Il comprend 185.000 habitants.
Le Pays Beaujolais est une entité juridique, créée en 2002. Elle correspond à un territoire avec un passé historique, une organisation géographique, et une possibilité de développement cohérents. Le «Pays Beaujolais» pouvait ainsi devenir le partenaire de l'Etat, tel que l'avait défini la ministre Dominique Voynet dans la loi du 25 juin 1999, la loi d'Orientation pour l'Aménagement et le Développement Durable du Territoire. Puis, à l'intérieur du Pays Beaujolais, a été mis sur pied un syndicat mixte pour élaborer un SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), issu de la loi du 13 décembre 2000, dite loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain). Le SCOT est un document de planification sur 10 ans. C'est un projet global qui touche l'ensemble des aspects liés à l'organisation de l'espace. C'est un véritable outil d'orientation. Quant à la destination générale des sols, elle incombe aux PLU (Plan Local d'Urbanisme). Le SCOT du Beaujolais a été approuvé par le Préfet le 7 mars 2003. Le Président est depuis sa création Bruno Charvet, maire du Bois d'Oingt et Président de la CC du Bois d'Oingt. Le SCOT est opposable au PLU, au PDU (Plan de Déplacement Urbain), et à toutes opérations foncières et d'aménagement ou de développement commercial.
Une règle importante : l'article L.122-2 du Code de l'Urbanisme dit que les communes à moins de 15 km de la périphérie d'une agglomération de plus de 50.000 habitants ne peuvent pas modifier ni réviser leur PLU afin d'ouvrir à l'urbanisation une nouvelle zone d'urbanisation ou une zone naturelle.
Enfin, une fois le SCOT établi, l'Etat, la Région, le Département, certaines communes, ou encore des établissements publics peuvent s'associer sur des actions bien définies. C'est ce qu'on appelle des Contrats de Développement de Pays.

L'Etat est représenté par des services centralisés (à Paris) à travers les ministres et des services déconcentrés (Région et Département) représentés par le Préfet de Région et le Préfet du Département.
Exemple : à la Préfecture de Région Rhône-Alpes :
- Environnement : Direction Régionale de l'Environnement (DIREN)
- Culture : Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC)
- + des organismes consulaires et établissements publics ou parapublics dont
l’Office national interprofessionel des vins (ONIVINS)
l’Office National des Forêts (ONF)

A la Préfecture du Rhône :
- Environnement : aucun service
- Culture : Service départemental de l'Architecture et du patrimoine (SDAP)
- Equipement : Direction Départementale de L'Equipement (DDE)
- + des organismes consulaires et établissements publics ou parapublics dont
la Chambre Départementale d'Agriculture
la Mutualité Sociale Agricole

Les instances décentralisées (élues) au niveau régional sont :
le Conseil Régional : Président : Jean-Jack Queyranne.
Il est composé de 157 membres dont 41 élus pour le Rhône.
Il est assisté du Conseil Economique et Social de la Région

le Conseil Général : Président : Michel Mercier
Il est composé de 54 membres dont Danielle Chuzeville : Amplepuis
François Baraduc : L'Arbresle
Frédéric Miguet : Beaujeu
Bernard Fialaire : Belleville
Charles Bréchard : Le Bois d'Oingt
Elisabeth Lamure : Gleizé

Maurice Pouilly : Tarare
Michel Mercier : Thizy
Jean-Jacques Pignard : Villefranche sur Saône

Le député de notre circonscription (9ème), siégeant à l'Assemblée Nationale, représentant tout le territoire du SCOT, est Bernard Perrut.

Compte rendu associatif de décembre 2006.