Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2011

Paysages Beaujolais à la "Une" du "Progrès" du 26 juillet 2011 "Le Beaujolais : la crainte de l'urbanisation"

Un moyen pour renforcer l'identité du Beaujolais : créer un Parc Naturel Régional...

LE.PROGRES_26juil.2011p0.pdfLE.PROGRES_26juil.2011p9.pdf

31/05/2011

Une commission est née!

Devant l'urgence et la spécifité du problème posé par le projet autoroutier 'LES OLMES-ARNAS", reliant l'A89 à l'A6 en traversant les Pierres Dorées, une commission vient de se mettre en place au sein de "Paysages Beaujolais".

Elle se dénomme "Vigilance routes et autoroutes". Pour la rejoindre, contactez-nous!

18/06/2009

Venez nous rejoindre !

9d370edb02709da361a99952c25b23a9.gifPour venir nous rejoindre, participer à nos actions, rencontrer des intervenants de choix, des élus, des responsables de l'environnement, des décideurs, c'est trés simple:

1) Télécharger le bulletin d'adhésion PB-BullAdh1-09[1].pdf
2) Imprimer le bulletin, le remplir et l'adresser avec votre cotisation à notre trésorière (adresse indiquée sur le bulletin)

14/07/2008

Cri d'alarme !

GIB-3-MT-44.jpgUne association amie, "Bien Vivre au Bois d'Oingt" dont la Présidente est Maire-France ROCHARD, est en train de pousser un véritable cri d'alarme devant ce qui se construit chez eux. Ils ont écrit une lettre à l'attention des députés du Rhône, afin d'alerter les pouvoirs publics de la perversité de certaines lois: bvabo1[1].pdf

Afin de protéger les zones rurales des excès des promoteurs dans nos villages du Beaujolais, il convient d'intervenir d'urgence sur les POS et PLU des communes rurales de manière à limiter les effets du dispositif des lois Borloo et Robien.

Notre soutien à cette action est total.

18/04/2008

"Le paysage, l'affaire de tous."

368741867.jpg 
Monsieur le Maire,

 

Vous venez d’être élu et nous vous en félicitons. Comme ce nouveau mandat peut être l’occasion d’engager de nouveaux projets, nous vous écrivons.

 

Nous sommes une association de défense du paysage beaujolais, créée en 2006, dont les membres vivent tous en Beaujolais. Nous aimons ce pays, ses villes et ses villages, et notre objectif est d’essayer d’en juguler le développement anarchique. L’urbanisation à laquelle nous assistons est en train de lui faire perdre son charme et sa spécificité : perte de la notion de nature, perte des territoires agricoles. Nous craignons de devenir une banlieue anonyme et sans passé. 

 

Certes, la création du « Pays Beaujolais », l’existence d’un PLU ou d’une carte communale au niveau des communes, et celle d’un SCOT pour le Pays Beaujolais, accompagné d’une Charte Paysagère, essaient de maîtriser ces bouleversements pour les prochaines années.

Comme nous sommes conscients que, dans ce domaine, les maires sont les premiers acteurs des paysages et de leurs transformations, nous nous tournons vers vous. Il n’est pas question pour nous de vouloir arrêter tout développement, mais bien de permettre l’expansion des communes dans le respect des particularités et de l’originalité de notre Beaujolais. Même si les recommandations de la Charte Paysagère du Pays Beaujolais sont pertinentes et peuvent être très utiles aux communes et aux C.C., il nous semble important qu’un travail de sensibilisation aux paysages et à l’environnement soit entrepris dans chaque commune, en y associant les habitants et les associations sensibles à ce problème. Ce sujet concerne et intéresse un grand nombre d’entre nous, et doit être l’objet d’une réflexion à un niveau local, réflexion qui pourrait se faire en créant une commission spéciale sur le paysage et l’environnement placée sous votre autorité. Nous sommes désireux de vous rencontrer pour en parler avec vous ou avec le responsable de l’environnement et du paysage, s’il en existe au sein de votre équipe.

Nous faisons tous partie d’un même territoire. Cette réflexion peut nous permettre d’accompagner une politique d’urbanisation cohérente qui n’entrave ni le tourisme, ni l’agriculture, mais, au contraire, participe à leur essor. Une protection paysagère, telle qu’elle se rencontre dans certaines contrées de France (Val de Loire, région des Costières de Nîmes…), ne peut que renforcer l’attractivité de notre pays sur tous les plans.

Dans l’espoir que vous serez sensible à notre démarche, veuillez croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de notre sincère considération.            

                                                                                                   Isabelle Brossard 

                                                                                                   Présidente

 

  Cette lettre a été adressée aux Maires des 138 communes du Beaujolais.