Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2011

Une merveille en Beaujolais : la tourbière du Couty, "la" tourbière du département du Rhône

Le  mercredi 17 août 2011, Paysages Beaujolais invitaient ses membres à venir découvrir un lieu remarquable : la tourbière du Couty...


 

 

En compagnie de Chrystelle Caton, chargée d'études, responsable du plan de gestion de cette tourbière au CREN {Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels) Paysages Beaujolais a eu le privilège de visiter la tourbière du Couty, située sur la commune de Chénelette.

Des spécialistes, des acteurs locaux, des collectivités, des associations se sont déjà mobilisés pour la préservation de cet espace naturel sensible unique dans le département dont notamment :

•  les Amis de la Nature du Haut Beaujolais, association loi 1901, dont un de ses membres, le botaniste Pascal Royer, qui fait aussi partie  de la Société Linnéenne de Lyon et du Conservatoire Botanique du Massif Central, a publié  en 2008 l’étude ci-jointe, Flore et Milieux de la tourbière du Couty.pdf 

• le Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels sensibles (CREN),  chargé de la préservation et de la gestion de cet espace de six hectares. Une partie appartient à la Fondation Nationale pour la Protection des Habitats Français de la Faune Sauvage (Fédération des chasseurs du Rhône), l’autre  partie est du domaine du privé. La gestion réalisée correspond notamment à un entretien du milieu par du pâturage équin.

Les zones humides, telle cette tourbière, ont un rôle fondamental pour la qualité et la régulation de la ressource eau (épuration et filtration de l’eau, régulation des écoulement (crues), rôle d’éponge (soutien des étiage en période sèche, alimentation des nappes phréatiques). C’est aussi une réserve de biodiversité et d’espèces protégées, qui peuvent même avoir un statut de protection national, telle que la drosera, une plante carnivore, ou le damier de la succise, un papillon.

 Il faut noter que la préservation de cette tourbière aux équilibres fragiles induit une limitation de la fréquentation : quelques visites d’une douzaine de personnes peuvent être organisées à certaines périodes de l’année  sous l’égide du CREN mais également de la fédération de chasse. Il est possible de contacter Chrystelle Caton à l'adresse suivante : 
Conservatoire Rhône-Alpes des Espaces Naturels.
La maison forte, 2, rue des Vallières - 69390 Vourles, Tél:04-72-31-84-50 / Fax:04-72-31-84-59,
e-mail : chrystelle.caton@espaces-naturels.fr
www.cren-rhonealpes.fr/
Un lien internet intéressant à visiter www.zoneshumides-rhonealpes.fr/

 

 

Les commentaires sont fermés.