Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2011

Pas d'autoroute !

autoroute beaujolais,c.o.l,contournement lyon

 Notre association « PAYSAGES BEAUJOLAIS » considère que ce projet de tronçon :

 

  • Est mensonger car il ne contourne pas l’agglomération lyonnaise. Il se situe hors du périmètre d’études du COL établi en 2000 par le ministre de l’Équipement Jean-Claude Gayssot. Il s’agit d’un détournement de projet.

 

  • Est une imposture car ces 25 km prévus en 2010 dans le SNIT sont destinés au COL. Ils sont « volés » pour être utilisés à d’autres fins : liaison Tarare-Villefranche, développement des ZAC Lybertec et l’Ile Porte, liaison internationale Allemagne-Espagne, sans compter des vues électoralistes...

 

  • Est une catastrophe pour le Beaujolais : il va couper en deux « les Pierres Dorées » et ses villages perchés de façon irréversible, détruisant tout espoir de tourisme, alors que le Beaujolais commence à se restructurer avec une offre touristique de qualité servie par ses paysages, sa nature et ses produits, dont le vin de renommée internationale.

 

  • Est une catastrophe pour Lyon qui perdrait son poumon vert au Nord (à 30 km), pourtant inscrit comme tel dans la DTA de l’aire métropolitaine de Lyon.

 

  • Constitue l’abandon manifeste des  engagements  du Grenelle en matière de développement durable. 

 

 

Nous vous invitons à manifester votre opposition à cette liaison autoroutière dans le cadre de l'enquête publique sur le Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT), ouverte depuis le 27 janvier, et qui se termine le 27 février. Il ne reste donc que quelques jours pour se manifester. C'EST URGENT !

Comment faire ?

aller sur www.developpement-durable.gouv.fr
cliquer transports
puis grands projets
puis SNIT
puis SNIT consultation publique
puis à droite, en bas consultation publique, donnez votre avis
vous arrivez au questionnaire et commentaire à écrire

Ou arriver directement sur la page en cliquant ICI.

Vous pouvez utiliser ou vous inspirer de ce modèle de lettre REPONSE ENQUÊTE SNIT.pdf

Astuce :en retournant sur le site internet du SNIT, il se peut que la page du questionnaire vous soit inaccessible car vous avez déjà répondu. Si vous souhaitez contourner le problème il suffit de vider vos fichiers temporaires et cookies, et éventuellement d'éteindre et rallumer votre "box" pour changer d'adresse IP.

Commentaires

stop au massacre en Pierres dorées.Vous ne referez pas en Beaujolais , ce que vous avez détruit sur le littoral méditerranéen

Écrit par : pommier | 20/02/2011

Si nos élus locaux avaient eu assez de courage dans les années 90 pour faire de l’A46 (ouverte en 1992) le véritable contournement de Lyon, le problème ne se poserait pas aujourd’hui. Il suffisait de réaliser dès la construction une 3 ou 4 voies susceptible de drainer le trafic national et international qui était largement prévisible. Pour ne pas « indisposer » les communes de l’Est lyonnais, il avait été décidé de réaliser une « rocade des villages » destinée à relier les 17 communes traversées entre Rillieux et Givors. Une belle métaphore pour les élus (majoritaires dans les 2 assemblées du département et du grand Lyon) qui ont voté ce projet et qui habitaient en majorité dans l’Ouest lyonnais et ne souhaitaient pas se mettre à dos leurs électeurs en optant pour un contournement à l’Ouest. Il était, il est vrai, plus aisé et moins coûteux de réaliser ce type d’infrastructure dans les plaines de l’Est que dans les reliefs tourmentés et très urbanisés de l’Ouest de l’agglomération. Le choix et les décisions ont cependant été purement politiques, car les deux options étaient envisageables à l’époque. Et il n’a jamais été question, de faire démarrer un quelconque contournement de Lyon à partir d’Arnas.

Écrit par : Laurent Morel | 20/02/2011

Les commentaires sont fermés.