Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2011

Communiqué de la FRAPNA et du CORA

 

0061.gif

Al'issue de la scéance publique au cours de laquelle le Conseil Général du Rhône avait voté l'approbation du SNIT, concernant le projet autoroutier traversant le Beaujolais, la FRAPNA et le CORA ont rédigé un communiqué de presse.

Avec leurs accords, nous le publions sur le blog.

 

Application du SNIT dans le Rhône :
cessons de penser et concevoir l’aménagement du
territoire comme il y a 30 ans

 

161210-CP COL-FRAPNA CORA.pdf

 

Site FRAPNA

Site CORA 

Commentaires

Il apparaît évident que ce tronçon se veut l'amorce d'un contournement "large" de Lyon destiné à canaliser à terme le trafic nord-Sud national et international, ainsi qu’un raccourci A 6/A 89. Cependant, sachant que le COL est envisagé en priorité pour contourner LYON : 1) Avant que le prolongement A 89-A 7 (le COL) ne soit réalisé, il fera chaud. 2) Les véhicules désirant rejoindre Balbigny peuvent donc très bien rejoindre l’A 89 via l’A 6 à la Tour de Salvagny. 3) Ce tronçon ne résoudra en rien le trafic interne de l'agglomération lyonnaise et ne servira qu'à engorger encore plus le tunnel de Fourvière. 4) Jusqu’à preuve du contraire et fort heureusement l’agglomération lyonnaise ne monte pas jusqu’à Arnas, malgré les rêves et les efforts de certains élus locaux! Dans l’état actuel du projet et pour longtemps, il paraît donc clair qu’on parle de Contournement Ouest de Villefranche et du Beaujolais (COVB) et nullement du contournement de Lyon. Au delà, c’est une toute autre histoire qui dure depuis 20 ans ? COL ou TOP ? Les deux ? Relier la Tour de Salvagny au futur Tronçon Ouest du Périphérique (TOP) serait sans doute plus logique et moins coûteux. Encore faut-il que le TOP se réalise un jour, qu’il soit prévu en conséquence, que tout le monde soit d’accord pour mélanger les trafics lyonnais et de transit et qu’on trouve le financement. C’est donc loin d’être gagné et le COVB n’a pour l’heure qu’un très lointain rapport avec le Contournement Ouest de Lyon.

Écrit par : Laurent Morel | 17/02/2011

Quand je lis le plaidoyer du site, en défaveur de la construction de l'autoroute, ce que je respecte par ailleurs, je me dis qu'il y a comme une contradiction ... !!! Je m'explique :

Lorsque l'on dit que l'autoroute n'est pas destiné au contournement de Lyon, parce que le tracé n'est pas conforme au COL de Mr Gayssot, et que, plus loin, l'on parle de la liaison européenne Allemagne-Espagne, je me demande pourquoi, alors, désservir un développement local (ZAC Lybertec et l’Ile Porte), de et en direction des deux pays suscités, sans desservir Lyon ? Quel intérêt y aurait-il, selon vous, et quel cohérence y aurait-il dans ce type de schémat, européen ???

Non, je crois qu'il y a bien une volonté bien encrée de vouloir cette desserte pour Lyon, mais que le COL du Ministre Gaissot ne sera peut-être pas retenu, les changement politiques nationaux faisant leurs effets, surtout dans les plans Etat-Régions, qui prévoient ces grands projets, européens !!!

Cordialement, Yannick.

Écrit par : Poirier Yannick | 28/04/2011

Voilà ce qui est du C.O.L., mais il reste aussi la question du T. O. P. :

Selon moi, la question est simple, si je puis dire ... Lorsqu'on regarde la carte de France (je suis originaire de Bretagne), je vois un gros problème, qui se caractérise par l'absence TOTALE de contournement lyonnais à l'Ouest !!! Il ne faut donc pas s'étonner, par ailleurs, qu'il y ait un problème de Noeud Ferrovière à l'Est, tous les contournement routier s'y retrouvant !!! Il y a donc, selon moi, un gros problème d'embouteillage ferro-routier à l'Est, alors qu'il n'y a rien en routes à l'Ouest !!!

Ce qui m'amène à la desserte lyonnaise : si l'Etat fait le grand contournement ouest de Lyon, va-t-il y mettre ses fonds pour la desserte locale ? Evidemment, non !!! Il faudra donc faire, non seulement le COL, mais AUSSI le T. O. P. qui, lui, sera financé par le Grand-Lyon et le Département !!!

Cela, aura pour effet, en plus, de finir le Périph' de Lyon, Nord-Sud-Est-Ouest, délestant, en outre, la liaison trans-Européenne (appelée Corridor) Europe de l'Est - Europe du Sud (l'Espagne), via le C. O. L. !!!

Cordialement, Yannick.

Écrit par : Poirier Yannick | 28/04/2011

Reste à mettre d'accord tous et tout le monde, dans la zone de cohérance prévue, assez large pour ne pas défavoriser les uns au profit des autres !!!

Toujours cordialement, Yannick.

Écrit par : Poirier Yannick | 28/04/2011

Les commentaires sont fermés.