Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2009

Aperçu sur le monde du vin en Beaujolais.

DSC_3204.JPG
 

L’Inter-Beaujolais

présenté par son président, Dominique Capart

Aperçu sur le monde du vin en Beaujolais

 

 

 

L’Inter-Beaujolais est une association qui réunit à parité dans son Conseil d’Administration, des représentants du négoce (70 négociants en Beaujolais) et de la viticulture. (7+7). Le président  est Dominique Capart (viticulture) et le vice-président : Xavier Barbet (négoce Loron)

 

A- Son budget de fonctionnement vient de la « taxe volontaire obligatoire » ( !!!!) prélevée sur toutes les sorties de cave auprès du négoce et des viticulteurs. Le rendement de cette taxe est fonction du volume vendu, quelque soit le prix obtenu. Les comptes sont suivis obligatoirement par un contrôleur d’Etat, puisqu’il s’agit d’une taxe obligatoire.

 

B- Ses missions :

la promotion et le développement du vignoble beaujolais : l’Inter-Beaujolais vient d’éditer deux plaquettes (La terre et la vigne en Beaujolais, Invitation en Beaujolais), un DVD, intitulé le Gamay, Roi du Beaujolais.(Malheureusement, ces documents ne sont pas datés). Il  promeut Beaujolais dans les grandes foires internationales.

•une mission de recherche et de développement à travers la SICAREX-Beaujolais, installée à Liergues au château de l’Eclair et au 110 boulevard Vermorel à Villefranche. Le vignoble évolue et des tests sont pratiqués : introduction du cépage Gamaret, lutte contre les maladies du bois, recherche de clones les mieux adaptés au terroir, recherche sur les traitements.

(site web : La SICAREX Beaujolais, centre de recherche viti-vinicole a installé ses cuveries expérimentales au Domaine du « Château de l’Eclair » (domaine crée à la fin du 19ème siècle par l’industriel Victor Vermorel, fabricant des bidons à sulfater « l’Eclair »). Depuis 1981, la SICAREX Beaujolais organisme de recherche appliquée soutenu par les professionnels vinifie les vendanges du « Château de l’Eclair ». Elle peut ainsi expérimenter les pratiques viticoles et œnologiques innovantes et préparer ainsi l’avenir du vignoble, avec un souci permanent de qualité des produits et de la préservation de l’environnement et de la santé du consommateur. SICAREX Beaujolais : 905 rue du Château de l'Eclair - Tél 04 74 02 22 40)

•suivre l’évolution du marché sur le plan national et international :

en étudiant le rapport entre les déclarations de récolte et le volume vendu

+ un suivi en aval de la qualité : repérage et contrôle des bouteilles vendues dans le monde entier

 

C- Son équipe : une équipe de 14 personnes fait fonctionner l’Inter-Beaujolais

1 directeur général : Jean Bourjade (permanent)

1 secrétariat de direction : Monique Thirial

2 personnes pour la comptabilité : Sylvie Serrano et Marie-Hélène Petit

1 responsable ensemble marketing et communication : Anthony Collet

2 responsables marketing (1 France : Marie-Stéphane Courcier, 1 étranger : Amandine Raphanel)

1 responsable oenotourisme : Fabien Vignal

2 personnes pour expliquer les données statistiques : Martine Picard et Odile Roussot

2 personnes pour le matériel promo : Chantal Bernard et Daniel Chabert

2  personnes chargées de la recherche et du développement : Jean-Luc Berger et Pascal Hardy

 

D- Ses rapports avec les autres organismes du monde du vin :

Il faut distinguer deux sortes d’organismes :

ceux qui émanent du territoire : l’Inter-Beaujolais, l’UVB 6 et les ODG (Organe de Défense et de Gestion), la Chambre d’Agriculture du Rhône

les organismes d’Etat (dépendant du ministère de l’Agriculture et de la Pêche) : Viniflhor-FranceAgriMer , l’INAO

 

Les organismes qui émanent du territoire :

•L’UVB (Union des Vignerons du Beaujolais) : L’Union des Vignerons du Beaujolais est la structure représentative des Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) du vignoble Beaujolais et de leurs producteurs. Elle est membre de la CNAOC (Confédération Nationale des Appellations d’Origine Contrôlée) qui regroupe l’ensemble des fédérations viticoles d’AOC françaises. Un décret de 2006 intime l’ordre aux appellations de se constituer en Organe de Défense et de Gestion (ODG) . D’où la création de deux ODG : une pour les Beaujolais et les Beaujolais-Villages et une pour les crus. L’UVB gère les appellations alors que l’Inter-Beaujolais promeut l’appellation ( !!!!). Elle a créé en 1952 la Maison du Beaujolais à Saint Jean d’Ardières. et la gère.

•La Chambre d’Agriculture du Rhône est un partenaire financier pour l’Inter-Beaujolais. Elle une organisation professionnelle reconnue « établissement public », élue par l’ensemble des acteurs agricoles : agriculteurs, groupements professionnels (syndicats, coopération, crédit, mutualité), salariés d’exploitation, ancien exploitants et propriétaires fonciers. Elle agit au service de tous les agriculteurs et, en lien avec le milieu rural, élabore la politique agricole du département. 



Les délégations régionales des organismes d’Etat:

•VINIFLHOR (l’Office Interprofessionnel des fruits et légumes, des vins et de l’horticulture) -France AgriMer créé par le décret n° 2005-1780 du 30 décembre 2005 en application de la loi du 6 octobre 1982 instituant des offices d’intervention dans le secteur agricole. Ce décret a été intégré dans le code rural. Il met en œuvre les politiques publiques dont l'Office a la charge. Il gère l’argent européen.

C’est un organisme public intervenant dans les secteurs des fruits et légumes, du vin et de l’horticulture dont le Conseil de direction a un caractère interprofessionnel. Il participe à l’élaboration de la réglementation, met en œuvre les soutiens nationaux et communautaires (en clair distribue les subventions)  et analyse l’évolution des marchés pour les filières agricoles qui le concernent.

•L’INAO (L'Institut National des Appellations d'Origine) désormais appelé Institut national de l'origine et de la qualité est un établissement public administratif français placé sous la tutelle du Ministère de l'Agriculture. Il accompagne les producteurs qui s’engagent dans les démarches de qualité certifié (AOC) par l'Institut et gère plus globalement les Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine (SIQO).

 

 

E- Sa politique : L’Inter beaujolais  collabore avec tous ces organismes. Actuellement,  la politique de la viticulture beaujolaise s’oriente vers :

-une restructuration du vignoble : 2000 hectares ont été arrachés. A partir du 31 décembre 2008, il n’est plus accordé de primes à l’arrachage.

L’introduction d’autres cépages est envisagée. Les densités sont à l’étude pour baisser les coûts de production et pour éviter une surproduction.

-une diversification du produit : rouges, rosés, effervescents, blancs

-un renforcement de la mission de marketing en lien avec l’Europe et l’Organisation Commune de Marché (OCM)

-un travail plus étroit entre l’Inter-Beaujolais et :

 la Chambre de Commerce

 Destination Beaujolais (80.000 € a  été versé par Inter-Beaujolais) afin de développer le tourisme : mise en place d’une route des vins en Beaujolais, et élaboration de trois guides

le Comité de Pilotage vitivinicole Rhône Alpes (le CPVVRA), créé en 1984. Il s’agit d’une instance interprofessionnelle régionale représentative de l’ensemble des vignobles de Rhône-Alpes, chargée d’organiser et de coordonner les programmes de soutien à la viticulture rhônalpine. Il s’est doté en 2006 d’une commission tourisme dans laquelle on retrouve actuellement des représentants des principaux vignobles (Beaujolais, vallée du Rhône, Sud Ardèche, coteaux du Lyonnais, Bugey, Savoie, côte roannaise, côtes du Forez), des représentants de la Région (Direction de l’Agriculture et Service Tourisme) et de la Mission d’Ingénierie Touristique Rhône-Alpes (MITRA). L’objectif de cette commission est d’accompagner les professionnels désireux de jouer la carte du tourisme vitivinicole et d’unifier les différentes initiatives lancées dans la plupart des appellations (démarches qualité, structuration de l’offre, actions de communication et de promotion…). Il met en place des CROF (contrat Régional d’objectif et de filière. L’interlocutrice pour le Beaujolais est Patricia Picard.

 

 

18/06/2009

Venez nous rejoindre !

9d370edb02709da361a99952c25b23a9.gifPour venir nous rejoindre, participer à nos actions, rencontrer des intervenants de choix, des élus, des responsables de l'environnement, des décideurs, c'est trés simple:

1) Télécharger le bulletin d'adhésion PB-BullAdh1-09[1].pdf
2) Imprimer le bulletin, le remplir et l'adresser avec votre cotisation à notre trésorière (adresse indiquée sur le bulletin)

13/06/2009

Le SCOT Beaujolais

DSC_1199.JPG
"Les limites du S.C.O.T. Beaujolais et ses incohérences"
par Anne Sophie PERIER.
Une analyse pertinente des documents du SCOT Beaujolais